Qu’est-ce que les jeunes des Grandes Écoles attendent de leur emploi ?

26% des étudiants accepteraient de gagner moins pour travailler dans l’économie sociale et solidaire (IPSOS / CGE). Seuls 46% des grandes écoles considèrent comme ‘primordial ou important la rémunération’ dans le choix de leur futur métier. 26% sont prêts à diminuer leurs prétentions salariales pour travailler dans l’ESS. Un étudiant sur deux aimerait travailler dans le secteur de l’ESS et de l’entrepreneuriat social même si la connaissance de ce secteur reste limitée. Par ailleurs, 61% des femmes souhaiteraient travailler dans ce domaine contre 45% des hommes.

> Voir le sondage